Vos clients emprunteurs négligent encore trop l'importance de l'assurance de prêt

23/06/2017

Les Français considèrent que le taux d'intérêt est le premier critère à prendre en compte dans une demande de prêt immobilier. Ils ont en partie raison, ils ont en revanche tort de négliger l'assurance emprunteur comme le révèle un récent sondage. Cependant, son poids représente environ 30% du coût total du crédit immobilier ! La tâche des courtiers est grande pour mieux informer quant à l'importance de l'assurance dans le financement d'un projet immobilier. Ils peuvent désormais compter sur la fiche d'information standardisée que la loi vient enfin de modifier suite à l'adoption de la substitution annuelle.

Les Français connaissent mal l'assurance de prêt

Un sondage Odoxa-LinXea-Les Echos réalisé fin mai 2017 sur le crédit immobilier révèle que le premier élément pris en compte par les emprunteurs lors d'une demande de crédit est le taux d'intérêt. Rien de surprenant, puisque la communication des organismes de crédit, relayée abondamment par les médias, met en avant le niveau des taux et uniquement ce paramètre. Seules 15% des personnes interrogées considèrent que l'assurance de prêt est un critère important. On mesure ici l'immense déficit d'information à destination du grand public en matière d'assurance emprunteur depuis l'entrée en vigueur de la loi Lagarde sur la délégation d'assurance.

La FIS contient le droit de substitution annuelle

15% c'est aussi peu ou prou la part d'assurances souscrites en dehors du réseau bancaire. Malgré un arsenal législatif censé faciliter le libre choix de l'emprunteur, les assurances individuelles peinent à décoller. Toujours selon ce sondage, 36% connaissent l'existence d'une nouvelle disposition en leur faveur, la substitution annuelle de l'assurance de prêt. Parmi ces derniers, 8% auraient l'intention d'en profiter.

Une loi qui reste inconnue ou méconnue de ceux pour lesquels elle a été conçue manque sa cible. La réforme de l'assurance de prêt a pour finalité d'instaurer une concurrence saine du marché, et agit ainsi au bénéfice du pouvoir d'achat des consommateurs. Le Comité Consultatif du Secteur Financier a prévu d'éditer et diffuser prochainement un document d'information à destination des emprunteurs pour leur rappeler leurs droits. Cela viendra compléter la fiche d'information standardisée (FIS) qui devra, à compter du 1er octobre, indiquer le droit de substitution annuelle pour tous les emprunteurs*.

*réf/arrêté du 14 juin 2017 modifiant l'arrêté du 29 avril 2015 précisant le format et le contenu de la fiche standardisée d'information relative à l'assurance ayant pour objet le remboursement d'un prêt - JORF n°0141 du 17 juin 201



« Retour aux actualités

Vous souhaitez en savoir plus ?

Nos conseillers sont à votre écoute et mettent tout en œuvre pour vous apporter l’aide dont vous avez besoin.